accéder à l'accessibilité
  • agrandir le texte retrecir le texte envoyer cet article à un ami imprimer cet article
  • Festival d’Ile-de-France 2016, retour en images
  • Samedi 1 octobre 2016 en Salle des Fêtes d’Avrainville

  • Journal d’un Disparu

    D’après "Journal d’un disparu", cycle de mélo­dies de Leoš Janáček sur un livret de Josef Kalda et les textes de la poètesse rrom Papusza. Pour en savoi

    Distribution
    • Paul Gaugler, ténor
    • Albane Carrère, mezzo-soprano
    • Ienissei Ramic, piano
    • Avec la participation de la chorale d’Avrainville
    • Louise Moaty, mise en scène
    Présentation

    Dans cet enivrant conte de liberté, Louise Moaty tresse la parole des rroms avec les mélodies du Journal d’un Disparu de Léos Janáček.

    Nous y suivons le parcours d’un jeune paysan qui rencontre une tsigane, et dont les sentiments oscillent entre fascination et répulsion. Il finit par tout abandonner pour la suivre, faisant fi des convenances. Les très beaux textes de Papusza offrent à la “noire tsigane” une parole qui lui était jusque-là refusée. Dans cette relecture du Journal d’un Disparu, Louise Moaty restaure ainsi le rromani comme langue d’émotion poétique et la prose de Papusza, trop longtemps incomprise. Autodidacte, porte-parole de la communauté tsigane, cette dernière fut en effet durement rejetée par les siens car accusée de trahir leurs secrets.

    Véritable ode à l’émancipation et à la nature, cette création fait émerger l’étonnante complémentarité des œuvres du compositeur moldave et de la poétesse rrom et nous emporte dans le tourbillon de leur lyrisme passionné.